Gel en Bourgogne

Les années se suivent et… se ressemblent. Comme en 2016 et 2017, après des températures au dessus de la moyenne en Février et Mars, le mois d’Avril voit ses températures chuter en dessous de 0°C. Le gel s’invite donc dans la partie au moment ou la vigne est le plus fragile. La sonnette d’alarme a donc été tirée et la solidarité s’est mise en place.

Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 Avril toute la côte viticole s’est mobilisée. En complément des chaufrettes disposées dans les vignes les plus sensibles et les plus précieuses, de nombreux feux de paille ont été allumés. Le but était de créer un écran de fumée afin de protéger la vigne des rayons du soleil. En effet le gel de la nuit dépose une fine pellicule de glace sur les bourgeons déjà sortis. Cette pellicule agit comme une loupe lorsque le soleil se lève ce qui brûle les feuilles ou la totalité du bourgeon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *